Secteur l’Énergie

janvier 3, 2017

Situé aux abords de la rivière Mistassini, ce site insulaire permet la randonnée pédestre à proximité d’une minicentrale hydroélectrique. Un circuit d’interprétation témoigne de l’utilisation de la rivière par les Autochtones et présente le fonctionnement d’une centrale de type « au fil de l’eau ». On y offre aussi des espaces de camping sauvage.

Sentier des Quatre-Chutes

janvier 3, 2017

Avec plus

Écosentier du castor du Canada

janvier 3, 2017

Le sentier pédestre de 2,7 km en boucle, situé aux abords de la rivière Ashuapmushuan dans le secteur Chute-à-l’Ours, consiste en un parcours d’interprétation original qui mettra en valeur le castor du Canada. Les thématiques traitées présenteront l’importance biologique du rongeur, sa signification pour les Premières Nations, son rôle clé dans l’industrie des fourrures et, enfin, sa symbolique qui le place sur le premier timbre-poste canadien et les pièces de cinq cents. Le secteur Chute-à-l’Ours du Parc régional est tout désigné pour porter cette importante parcelle historique puisque la rivière Ashuapmushuan fut, pendant les siècles qu’a duré la traite des fourrures, le théâtre du choc culturel impliquant les Premières Nations, les Français et les Anglais en qualité de peuples fondateurs du Canada.

La Maison du Parc régional des Grande-Rivières du lac Saint-Jean

janvier 3, 2017

Avec plus de neuf secteurs sur le territoire et un nombre important de pourvoyeurs d’activités associés, la Maison du Parc régional des Grandes-Rivières du lac Saint-Jean constituera le point d’ancrage permettant aux visiteurs de planifier leur séjour afin que celui-ci soit sécuritaire et aussi enrichissante que possible. Situé au coeur du secteur Pointe-des-Pères à Dolbeau-Mistassini, l’équipement sera habité en période estivale par le personnel d’accueil du Parc régional pour se transformer en période hivernale en refuge desservant les randonneurs pratiquant la raquette. La Maison du Parc régional sera inaugurée au printemps 2017.

Sentier motoneige durable en terres publiques

janvier 3, 2017

Le sentier est un projet touristique, situé en majeure partie au nord du 49e parallèle, visant la mise en place d’un corridor d’activité durable et fédéré à l’usage exclusif des motoneigistes. D’une longueur projetée de 236 km, il est situé en terres publiques afin d’assurer la pérennité d’un tracé qui met en valeur les paysages de la forêt boréale du nord du lac Saint-Jean où les conditions d’enneigement sont parmi les plus constantes du Québec. Porté par une vision positive et ambitieuse du développement régional, le projet bénéficie de l’appui de chacune des douze municipalités de la MRC de Maria-Chapdelaine, de tous les clubs de motoneigistes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec et de la Première Nation des Innus Mashteuiatsh. Les travaux ont débuté en 2015. L’inauguration est prévue à l’hiver 2018.

Stade d’eau vive Giradville-Lorette

janvier 1, 2017

L’idée de mettre en place un projet en mesure d’optimiser les conditions de la rivière Mistassini afin de créer des vagues à surf et des courants sécuritaires s’inscrit dans le cadre du projet de minicentrale hydroélectrique sur la 11e chute, de même que de l’aménagement du nouveau secteur l’Énergie du Parc régional.